la Redite

JULES VIERA

photographie recomposée

imprimée ou découpée et composée sur bois

La série La Redite questionne le paysage urbain mais également la société dans laquelle nous évoluons.

Inspirés du cliché 99cts de Andreas Gursky, 1999, ces travaux (numériques) cherchent à transformer la réalité tel un kaléidoscope.

J’interroge ici sur la société de consommation et son urbanisme.

bio

Actuellement basé à Bangkok

 

13.805558° N, 100 574574° E

 

Acquérir :

Galerie Deux6

 

+33 749 000 933

+66 926 499 084

 

LINE ID : julesviera

 

julesviera@gmail.com

Artiste Français originaire de l’Est de la France, installé en Asie depuis 2019

Jules Viera travaille différents types de matériaux et de supports

principalement la photographie et le bois

 

Depuis quelques années il alimente ses travaux de diverses ressources

et techniques numériques, notamment dans la série La Redite

exposée à Bangkok en Février 2020

travaux numériques

photographie

techniques mixtes

la Redite

La série La Redite questionne le paysage urbain mais également la société dans laquelle nous évoluons.

Inspirés du cliché 99cts de Andreas Gursky, 1999, ces travaux (numériques) cherchent à transformer la réalité tel un

kaléidoscope. J’interroge ici sur la société de consommation et son urbanisme.

ART WORK   /

 

travaux numériques

 

la Redite

La série La Redite questionne le paysage urbain mais également la société dans laquelle nous évoluons.

Inspirés du cliché 99cts de Andreas Gursky, 1999, ces travaux (numériques) cherchent à transformer la réalité tel un

kaléidoscope. J’interroge ici sur la société de consommation et son urbanisme.

la Redite

La série La Redite questionne le paysage urbain mais également la société dans laquelle nous évoluons.

Inspirés du cliché 99cts de Andreas Gursky, 1999, ces travaux (numériques) cherchent à transformer la réalité tel un

kaléidoscope. J’interroge ici sur la société de consommation et son urbanisme.

 

digital art

 

la Redite

La série La Redite questionne le paysage urbain mais également la société dans laquelle nous évoluons.

Inspirés du cliché 99cts de Andreas Gursky, 1999, ces travaux (numériques) cherchent à transformer la réalité tel un

kaléidoscope. J’interroge ici sur la société de consommation et son urbanisme.